Dieu de la Vie, Dieu des Âmes, Dieu de l’Histoire, par Vous et pour Vous, prions aux intentions du monde

 

Notre Père est Créateur infini dans le temps et dans l’Eternité. Il nous appartient de l’aimer et de le respecter comme tout enfant doit aimer et respecter son propre père géniteur. Il nous appartient en tant que fils de connaître les intentions du Père. Et particulièrement à respecter le don de la vie. Car en nous engageant à aimer la vie nous reproduisons l’acte même créateur du Père en nous confirmant collaborateurs de son acte créateur.

Hommes, femmes, réveillez-vous avant qu’il ne soit trop tard !

 

Louanges divines

Dieu soit béni ! Béni soit son saint Nom ! Béni soit Jésus Christ vrai Dieu et vrai Homme ! Béni soit le nom de Jésus ! Béni soit son Sacré Coeur ! Bénie soit sa Royauté ! Béni soit son très Précieux Sang ! Béni soit Jésus Christ au Très Saint Sacrement de l’autel ! Béni soit l’Esprit Saint consolateur ! Bénie soit l’auguste Mère de Dieu la très saint Vierge Marie ! Bénie soit sa sainte et Immaculée Conception ! Béni soit sa glorieuse Assomption ! Béni soit le nom de Marie Vierge et Mère ! Béni soit saint Joseph son très chaste époux ! Béni soit Dieu dans ses Anges et dans ses Saints !

Seigneur donnez-nous des prêtres ! Seigneur donnez-nous de saints prêtres ! Seigneur donnez beaucoup de saints prêtres !

 

Qui se pose la question sur la souffrance du Père à Gethsémani, à la Croix, durant toute la Passion de son Fils, Notre Seigneur Jésus Christ?

C’est un choix délibéré de la part de Dieu de nous avoir offert Jésus, son Fils unique. Car Dieu choisit. Il nous choisit le premier car Il sait ce qui est bon pour nous. Mais ce choix nous échappe si souvent dès l’apparition d’une contrariété ou d’une souffrance ou d’une maladie. La terre sur laquelle vivons est un temps de passage, un temps de purification voulu par le Père afin d’éprouver notre foi, notre destin d’enfant de Dieu en vue d’acquérir ou de mériter l’éternité, le Paradis !

Oui Dieu donne en son temps puis Il se retire. Le problème est que son comptage du temps n’est pas identique au nôtre. Savons nous seulement savoir, percevoir à quel moment Dieu nous donne ou nous a donné? Une bonne analyse de la chose nous permettrait d’éviter de juger Dieu et de l’incriminer dans nos épreuves et maladies.

Arrêtons de multiplier les images virtuelles, d’accélérer nos lectures (défilement des publicités, internet, ...) Dieu est un plan fixe il n’est pas accélération de notre temps ou de nos images synthétiques. Dieu est en nous. Alors pourquoi vouloir lui échapper? Si Dieu est amour alors nous avons peut être oublié ce qu’est l’amour puisque nous faisons tout pour y échapper.

Echapper à l’amour c’est rechercher la mort.

 

Gloire au Père

Notre Père, qui êtes aux cieux, que votre Nom soit sanctifié, que votre Règne vienne, que votre Volonté soit faite sur la terre comme au Ciel. Donnez-nous aujourd’hui notre pain de ce jour et pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés et nous laissez pas succomber à la tentation mais délivrez-nous du mal. Amen.

 

Et nos journées doivent être des articulations de notre coeur avec la création. Autant il y a d’heures et d’instants en une journée autant devons-nous diviser nos temps journaliers en tranches d’actions et de mémoire.

Car il y a un temps pour se réveiller, un temps pour se lever, un temps pour boire et manger, un temps pour travailler, un temps pour communiquer au monde, un temps pour parler à notre famille, un temps pour parler à Dieu. Et si Dieu a donné tout son temps pour nous offrir la terre et la vie et qu’il nous donne toute sa patience pour que nous revenions à lui dans le conversion, n’est il pas normal de lui accorder un peu de nous dans le merci, la pensée, la prière?

Nous vous proposons de penser au-delà de nous-mêmes, à nos parents, à nos amis, à notre famille, au monde, à Celui qui nous a créé et à lui rendre hommage à travers les battements de notre coeur.

 

Voici différents temps à partager avec notre âme pour parler à Dieu selon notre «humeur» du moment.

 

Au Père Eternel

Père éternel, avec confiance je vous offre les Coeurs Unis de Jésus et de Marie, les plaies victorieuses et sanglantes de Jésus et les larmes de Marie notre Mère du ciel. Seigneur que votre Volonté voit faite !

Pour le monde

Père, nous vous offrons le sang, les larmes, les souffrances de Notre Seigneur Jésus Christ pour guérir celles de nos âmes et du monde entier

A la Sainte Trinité

Dieu tout Puissant et Eternel qui avez donné à vos serviteurs de reconnaître en professant la vraie Foi, la Gloire de l’Eternelle Trinité et d’en adorer l’Unité dans le souveraine grandeur, faites que la fermeté de cette Foi nous protège toujours contre tout ce qui nous est contraire, par Notre Seigneur Jésus Christ qui vit et règle pour les siècles des siècles. Amen.

Pour le Saint Esprit

Dieu qui avez aujourd’hui instruit le coeur des fidèles par l’illumination du Saint Esprit, accordez-nous un jugement droit selon ce même Esprit et la jouissance constante de ses consolations. Par Notre Seigneur Jésus Christ qui vit et règne dans les siècles des siècles. Amen.

Confiteor - Je confesse à Dieu

Je confesse à Dieu
le Père Tout Puissant
à la bienheureuse Marie, toujours vierge
à Saint Michel Archange
à Saint Jean-Baptiste
aux apôtres Saint Pierre et Saint Paul
à tous les Saints
et à vous mon Père
que j’ai beaucoup péché
par pensée, par parole, par action et par omission
c’est ma faute !
c’est ma faute !
c’est ma très grande faute !
c’est pourquoi je supplie la bienheureuse Marie, toujours vierge
Saint Michel Archange
saint Jean Baptiste
les apôtres Saint Pierre et Saint Paul
tous les Saints
et vous mon père
de prier pour moi le Seigneur notre Dieu

Que le Dieu Tout Puissant nous fasse Miséricorde
qu’il nous pardonne nos péchés
et nous conduise à la Vie Eternelle
Amen

Gloire

Gloire soit au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours et dans tous les siècles des siècles. Amen.

Credo

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre

et en Jésus-Christ, son Fils unique, Notre Seigneur, qui a été conçu du Saint Esprit,

est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort, a été enseveli, est descendu aux enfers, est ressuscité des morts le troisième jour;

est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant; d’où il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois au Saint Esprit, à la sainte Eglise catholique, à la communion des Saints, à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. Amen.

Gloria

Gloire à Dieu dans le Ciel
et Paix sur la terre aux hommes qui L’aiment.
Nous Te louons
Nous Te bénissons
Nous T’adorons
Nous Te glorifions
Nous Te rendons grâce pour Ton immense Gloire
Seigneur Dieu, Roi du Ciel, Père Tout Puissant
Seigneur, Fils unique Jésus-Christ
Seigneur Dieu, agneau de Dieu, Fils du Père
Toi qui enlèves le péché du monde
Prends pitié de nous
Toi qui enlèves le péché du monde
Reçois notre prière
Toi qui es assis à la droite du Père
Prends pitié de nous
Car Toi seul es Saint, Toi seul es Seigneur
Toi seul es le Très Haut Jésus-Christ
avec le Saint Esprit
dans la Gloire de Dieu le Père
Amen

Acte de Foi

Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que Vous avez révélées et que Vous nous enseignez par Votre Église, parce que Vous ne pouvez ni Vous tromper, ni nous tromper.

Acte d’espérance
Mon Dieu, j’espère avec une ferme confiance que Vous me donnerez, par les mérites de Jésus Christ, Votre grâce en ce monde et, si j’observe Vos commandements, le bonheur éternel dans l’autre, parce que Vous l’avez promis et que Vous tenez toujours Vos promesses.

Acte de charité
Mon Dieu, je Vous aime de tout mon coeur et par-dessus toutes choses, parce que Vous êtes infiniment bon et infiniment aimable, et j’aime mon prochain comme moi-même pour l’amour de Vous.

Acte de contrition

Mon Dieu, j’ai un très grand regret de Vous avoir offensé, parce que Vous êtes infiniment bon, infiniment aimable, et que le péché Vous déplaît. Je prends la ferme résolution, avec le secours de Votre sainte Grâce, de ne plus Vous offenser et de faire pénitence.

Prière de l’Ange à Fatima

Mon Dieu, je crois, j’adore, j’espère et je Vous aime. Je Vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n’adorent pas, qui n’espèrent pas, qui ne Vous aiment pas.

Prières d’intercession ( Oraisons)

Au Très Saint Sacrement (Fête Dieu)

Dieu qui nous avez laissé dans un sacrement admirable le mémorial de votre Passion, accordez-nous de vénérer si parfaitement les Mystères sacrés de votre Corps et de votre Sang, que nous ressentions sans cesse en nous le fruit de votre Rédemption, vous qui vivez et régnez dans les siècles des siècles. Amen.

Au très Précieux Sang

Père éternel, je vous offre le Sang très Précieux de Jésus Christ en expiation de mes péchés, pour la délivrance des âmes du Purgatoire et pour les besoins de l’Eglise (cum approbatione ecclesiastica 12-03-39)

Au Christ Roi

Dieu Tout Puissant et Eternel, qui avez voulu tout renouveler par votre cher Fils, le Roi de l’Univers, accordez dans votre Bonté, que toutes les familles de peuples, divisées par la blessure du péché, se soumettent à Votre autorité très douce. Par le même Jésus Christ Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous, en l’Unité du Saint Esprit, dans les siècles des siècles. Amen.

Pour la Sainte Croix

O Dieu, qui par le précieux Sang de votre Fils unique avez voulu rendre saint l’étendard de la Croix vivifiante, accordez, nous vous en prions, à ceux qui se réjouissent d’honorer cette même Croix sainte, de jouir aussi partout de votre protection. Par le même Jésus Christ Notre Seigneur.

Pour la Sainte Face

Dieu tout puissant et miséricordieux, faites, nous Vous en supplions, qu’en vénérant la Face de Votre Christ défiguré par la Passion à cause de nos péchés, nous méritions de la contempler éternellement dans l’éclat de sa gloire céleste. Par le même Jésus Christ notre Seigneur. Ainsi soit-il.

Pour la Sainte Vierge Marie

Accordez-nous Seigneur, à nous vos serviteurs, de jouir toujours de la santé de l’âme et du corps et par l’intercession de la bienheureuse et glorieuse Marie toujours Vierge, d’être délivrés de la tristesse du temps présent et de goûter la joie de l’éternité, par Notre Seigneur Jésus Christ qui vit et règne dans les siècles des siècles. Amen.

Pour les sept douleurs de la Vierge Marie

O Dieu dont la Passion réalisa la prophétie de Siméon lorsqu’un glaive de douleurs transperça le coeur de la glorieuse Vierge et Mère Marie, accordez-nous dans votre Miséricorde que, rappelant avec respect ses douleurs, nous obtenions l’effet de votre Rédemption, vous qui vivez et régnez dans les siècles des siècles. Amen.

Pour saint Joseph

Dieu qui par une ineffable providence avez daigné choisir le Bienheureux Joseph comme époux de votre très sainte Mère, faites, que le vénérant comme notre protecteur ici-bas, nous méritions de l’avoir pour intercesseur dans les cieux, vous qui vivez et régnez dans les siècles des siècles. Amen.

Pour sainte Anne

Dieu qui avez daigné accorder à la Bienheureuse Anne, la faveur de mettre au monde la Mère de votre Fils unique, permettez dans votre Bonté, que nous soyons aidés par la prière de celle dont nous célébrons la solennité, par le même Jésus Christ Notre Seigneur qui vit et règne dans les siècles des siècles. Amen.

Pour saint Joachim

Dieu qui de préférence à tous vos Saints, avez choisi le Bienheureux Joachim pour être le père de Celle qui engendra votre Fils, accordez, nous vous en prions, que vénérant sa fête, nous ressentions aussi sa protection, par le même Jésus Christ Notre Seigneur, qui vit et règne dans les siècles des siècles. Amen.

Pour saint Jean Baptiste

Dieu qui nous avez rendu ce jour vénérable par la naissance du Bienheureux Jean, donnez à vos peuples la grâce des joies spirituelles et dirigez les âmes de tous les fidèles sur le chemin du salut éternel, par Notre Seigneur Jésus Christ. Amen.

Pour un exorcisme privé

Dieu tout Puissant et Eternel, qui par un ineffable dessein de votre Bonté, avez désigné à chaque fidèle, dès le sein de sa mère, un Ange gardien du corps et de l’âme, accordez-moi la grâce d’avoir tant de respect et d’amour pour Celui que vous m’avez donné dans votre Miséricorde que, soutenu par le bienfait de votre Grâce et avec son concours, je mérite enfin de contempler avec lui et tous les autres saints Anges, l’éclat de votre Gloire au sein de la Céleste patrie, par Jésus Christ votre Fils qui vit et règne avec Vous en l’Unité du saint Esprit dans les siècles des siècles. Amen.

Intercession pour les saints Anges

Dieu a donné mission à ses Anges devant toi pour te garder en chemin et te faire parvenir au lieu que je t’avais préparé. Respecte sa présence, écoute sa voix.

Pour saint Michel Archange

Dieu qui répartissiez dans un ordre admirable les diverses fonctions entre les Anges et les hommes, accordez par faveur, que notre vie soit ici-bas défendue par le secours de ceux qui, dans les cieux vous entourent de leurs services. Par Notre Seigneur Jésus Christ qui vit dans les siècles des siècles. Amen.

Pour Saint Raphaël Archange

Dieu qui avez donné le Bienheureux Archange Raphaël pour compagnon de route à votre serviteur Tobie, accordez-nous la grâce d’être toujours protégés par sa garde et munis de son secours, par Notre Seigneur Jésus Christ qui vit et règne dans les siècles des siècles. Amen.

Pour saint Gabriel Archange

Dieu qui, parmi tous les Anges avez choisi l’Archange Gabriel pour annoncer les Mystères de votre Incarnation, accordez-nous avec bonté, que célébrant sa fête sur terre, nous sentions qu’il nous protège dans les cieux. Vous qui vivez et régnez dans les siècles des siècles. Amen.

Pour les Saint Apôtres

Dieu qui par vos bienheureux Apôtres nous avez fait la grâce de parvenir à la connaissance de votre Nom, accordez-nous de célébrer leur gloire éternelle en progressant, et de progresser en la célébrant, par Notre Seigneur Jésus Christ qui vit et règne dans les siècles des siècles. Amen.

Pour les prêtres, pour la sainte Eglise

Dieu qui pour la Gloire de votre Majesté et le salut du genre humain avez établi Prêtre souverain et Eternel votre Fils unique, faites que ceux qu’il a choisi pour ministres et dispensateurs de Ses Mystères soient trouvés fidèles dans l’accomplissement de leur charge. Par le même Jésus Christ notre Seigneur qui vit et règne dans les siècles des siècles. Amen.

Pour demander des prêtres et des religieux

Mon Dieu, donnez-nous de saints prêtres

Pour célébrer sans fin le divin sacrifice, mon Dieu donnez-nous de saints prêtres

Pour conduire vers Vous les tout petits enfants, mon Dieu donnez-nous de saints prêtres

Pour éclairer la Foi du peuple des fidèles, mon Dieu donnez-nous de saints prêtres

Pour ouvrir l’Evangile aux âmes qui l’ignorent, mon Dieu donnez-nous de saints prêtres

Pour donner aux pêcheurs repentant vos pardons, mon Dieu donnez-nous de saints prêtres

Pour donner Votre Hostie aux âmes affamées, mon Dieu donnez-nous de saints prêtres

Pour aider les mourants, consoler ceux qui souffrent, mon Dieu donnez-nous de saints prêtres

Pour rappeler aux hommes qu’en Dieu ils sont tous frères, mon Dieu donnez-nous de saints prêtres

Pour bénir nos foyers, nos métiers et nos champs et que parmi nous Votre règne s’étende, mon Dieu donnez-nous de saints prêtres.

Mon Dieu, donnez-nous aussi des religieux et des religieuses qui se consacrent totalement à Vous et qui soient parmi nous les témoins de votre amour. Ainsi soit-il. (Imprimatur Tournai 1954. Indulgence de 100 jours à chaque récitation, Charles Marie évêque de Tournai)

Pour la propagation de la Foi

Que Dieu ait pitié de nous et qu’Il nous bénisse, qu’Il fasse briller la lumière de son visage sur nous et qu’Il ait pitié de nous. Afin que nous connaissions sur la terre Votre voie et Votre salut dans toutes les nations.

Contre les païens

Dieu tout Puissant et Eternel dans la main de qui est tout pouvoir et tout droit sur les royaumes, regardez et secourez le peuple chrétien, afin que les nations païennes qui mettent leur confiance en leur férocité, soient écrasées par la puissance de votre droite. Par Notre Seigneur Jésus Christ.

Pour obtenir la fin d’un schisme

O Dieu qui corrigez ce qui est erroné, réunissez ce qui est dispersé et conservez ce que vous avez réuni, nous vous supplions de répandre avec bienveillance sur le peuple chrétien, la grâce de votre union; afin que la division écartée et uni au vrai pasteur de votre Eglise, il puisse vous servir dignement. Par Notre Seigneur Jésus Christ.

En temps de guerre

O Dieu qui étouffez les guerres et qui repoussez par la puissance de votre défense, les assaillants de ceux qui espèrent en vous; secourez vos serviteurs qui implorent votre Miséricorde afin que la férocité de leurs ennemis terrassée, nous vous louions en une continuelle action de grâce. Par Notre Seigneur Jésus Christ.

Pour la Paix

O Dieu qui êtes la source des saints désirs, des bons conseils et des oeuvres justes, accordez à vos serviteurs cette paix que le monde de peut donner, afin que nos coeurs s’attachent à vos préceptes et que, délivrés de la crainte de nos ennemis et protégés par votre grâce, nous ayons une vie tranquille. Par Notre Seigneur Jésus Christ.

Contre toute mort et contre la peste

O Dieu qui désirez non la mort mais la pénitence des pêcheurs, regardez favorablement votre peuple qui revient à vous afin que pendant qu’il se montre fidèle à votre service, Vous détourniez de lui, avec clémence, les fléaux de votre colère. Par Notre Seigneur Jésus Christ.

Pour la rémission des péchés

Exaucez, nous vous en prions Seigneur, les prières ce ceux qui vous supplient et pardonnez les péchés de ceux qui en font l’aveu afin que, dans votre bienveillance, Vous nous accordiez à la fois le pardon et la paix. Par Notre Seigneur Jésus Christ.

Pour les malades

O vous, le Dieu tout Puissant et Eternel, vous qui protégez en tout temps les croyants, écoutez-nous. C’est pour vos serviteurs malades que nous implorons votre secours miséricordieux. Une fois rendus à la santé, ils reviendront dans votre sanctuaire vous rendre des actions de grâce. Par Notre Seigneur Jésus Christ.

Pour obtenir la grâce d’une bonne mort

Seigneur, éclairez mes yeux que jamais je ne m’endorme dans la mort, de peur qu’un jour mon ennemi ne dise: “J’ai eu l’avantage contre lui”. Par Notre Seigneur Jésus Christ.

Pour les défunts

Dieu créateur et rédempteur de tous les croyants, accordez aux âmes de vos serviteurs et de vos servantes, la rémission de tous leurs péchés afin que le pardon qu’ils ont toujours désiré, ils l’obtiennent par nos ferventes supplications, vous qui vivez et régnez dans les siècles des siècles. Amen.

Pour les pèlerins et ceux qui sont en voyage

Exaucez Seigneur, nos supplications et dirigez le voyage de vos serviteurs dans la prospérité de votre salut, afin que dans les vicissitudes de ce chemin et de cette vie, ils soient toujours protégés par votre secours. Par Notre Seigneur Jésus Christ.

Pour toute nécessité

Seigneur, montrez-nous dans votre clémence, votre ineffable Miséricorde, afin que nous soyons à la fois délivrés de tous nos péchés et arrachés aux peines que nous méritons pour les avoir commis. Par Notre Seigneur Jésus Christ.

Pour obtenir la Miséricorde divine ( avec sainte Faustine)

O Dieu, dont la Miséricorde est infinie et dont les trésors de pitié sont inépuisables, jetez sur nous un regard bienveillant; multipliez en nous les oeuvres de votre Miséricorde afin que nous ne désespérions jamais, même dans les plus grandes épreuves, mais que nous nous conformions avec une confiance croissante à votre Sainte Volonté, l’Amour et la Miséricorde mêmes. Par Notre Seigneur Jésus Christ, Roi de Miséricorde, qui avec Vous et le Saint Esprit nous témoigne sa Miséricorde dans les siècles des siècles. Amen.

 

Prières spéciales pour le Père des Cieux

 

Nous n’aurons jamais assez de mots pour louer et remercier notre Père des Cieux

Offrande de la Sainte Face au Père Eternel

Père Eternel, qui êtes aux Cieux, Dieu d’amour, de bonté et de miséricorde infinie. Par le Coeur maternel, immaculé et douloureux de Marie et en union avec saint Joseph et tous les Anges, les Saints et les Bienheureux et au nom de tous les hommes et de toutes les âmes du Purgatoire, je vous offre la Sainte Face couverte de sang et de larmes de votre Fils bien-aimé. Je vous l’offre dans un acte d’amour inexprimable, avec chaque respiration, avec chaque pulsation, chaque pensée et chaque action de tout homme sur la terre. Je vous offre avec amour cette Face très sainte et adorable, en réparation des blasphèmes innombrables, pour l’expiation de tous les péchés du monde, pour l’apaisement de votre divin courroux, pour éclairer les prêtres et les religieux, pour la conversion des pêcheurs, spécialement les plus endurcis et pour la libération des âmes du Purgatoire en particulier des âmes sacerdotales. Ainsi soit-il.

Oblation Eucharistique- (Mère Eugenia Elisabetta Ravasio. Imprimatur Jean Cardinal Verdier Archevêque de Paris le 8 mai 1936)

Mon Divin Père, Je suis plus que jamais à votre enfant. Merci, ô mon Père, de m’avoir donné Jésus, Votre Fils. Avec toutes les grâces et les dons de l’Esprit Saint qu’il apporte avec lui. Ce n’est donc plus moi. C’est Votre Fils bien-aimé qui est en moi. Père, c’est lui qui Vous parle.

C’est Lui qui Vous prie, c’est Lui qui Vous aime c’est Lui qui Vous implore pour moi et pour tous mes frères du monde. C’est par Lui que je me laisse prendre, anéantir et mourir à moi-même, pour n’être plus que par Lui, louange, adoration et action de grâce. Pour que Vous seul, Père, soyez ma vie et mon tout.

Regardez maintenant, ô Père, avec complaisance, votre enfant. Ne voyez en lui que ce Fils que Vous aimez. Je ne suis donc plus seul, ô mon Père, je suis dans la Trinité, la Trinité et je mourrais dans le sein de la Trinité.

Oui, Père, tous nous voulons, pour notre vie et notre adhésion à Votre Volonté en tout, être avec Jésus, par la grâce du Saint Esprit, Votre temple, Votre consolation, Vos apôtres, plus que tout cela... Comme Votre Fils, qui vous aima jusqu’à mourir d’amour pour Vous, et de zèle pour Votre gloire.

O Jésus, nous Vous remercions pour le don que Vous venez de nous faire de tout Vous-même dans cette visite Eucharistique.

Nous Vous aimons de tout notre cœur, en nous mêmes et dans toutes les hosties consacrées du monde entier, simplement, tendrement, fortement, comme vos petits frères et soeurs qui ne veulent plus vous quitter un instant de ce jour, mais demeurer dans Votre Amour.

En ce moment, les espèces Sacramentelles disparaissent quand l’Hostie se dissout, mais vous continuez à habiter en nous comme Verbe Divin.

O Fils Adorable du Père, Vous voulez prendre la pauvre humanité de chacun de nous, pour en faire d’autres Christs et, par Votre grâce et Votre Esprit, reproduire, vivre en nous Votre vie filiale pour la gloire du Père.

Nous voici totalement disponibles, sincèrement désireux de ne vivre, penser, agir, vouloir et aimer que sous la mouvance de Votre Esprit, afin que, dans cette journée, de notre labeur apostolique et de toute cette œuvre qui vous est chère, «Par vous, avec Vous, et en Vous», tout honneur et toute gloire soient rendus au Père, dans l’unité du Saint Esprit.

O Marie, Reine des Apôtres et notre Mère, soyez avec nous durant cette journée:

Nous Vous la confions pour que, avez Jésus, dans le Saint Esprit, Votre Bonté nous aide à la rendre agréable à notre Père et riche en mérite pour le salut des âmes.

Père Divin, nous voulons Vous aimer.

Père Divin, nous voulons Vous glorifier.

Père Divin, nous voulons Vous faire connaître.

Père Divin, nous voulons Vous faire aimer.

Père Divin, nous voulons vous faire triompher.

Père Divin, que Votre Règne arrive sur la terre comme au Ciel.

Père Divin, au Nom de Jésus, faites que nos familles, nos communautés, nos sociétés et nos nations, soient unies dans la paix, l’égalité et l’amour. Amen.

Prière d’offrande au Père Eternel (association “Tout restaurer dans le Christ”)

Notre Père Eternel, par le Divin Coeur sanglant de Jésus et le Coeur Douloureux et Immaculé de Marie, nous Vous offrons un nombre infini de fois, en union avec tous les Anges et tous les Saints, le Corps et le Sang, l’Âme et la Divinité, la Très Sainte Face et l’Amour Eucharistique, toutes les Plaies, les Larmes et les Douleurs de votre Fils bien-aimé notre Seigneur Jésus Christ que nous aimons tendrement

Nous Vous offrons les larmes, les souffrances et l’amour de Marie ainsi que toutes les Saintes Messes les mérites des Anges et des Saints, les chapelets et les actes d’amour passés, présents et à venir. Et enfermé dans les Plaies du Christ, avec Lui, en Lui, et par Lui, nous Vous offrons notre petit rien pour la Gloire de Dieu, pour la conversion des pêcheurs en réparation pour les péchés du monde entier, pour la Sainte Eglise catholique, pour le Saint Père, les cardinaux, les évêques, les prêtres et les religieux, pour tous nos frères et soeurs de la Famille humaine, pour les âmes du Purgatoire et pour toutes les âmes qui nous sont confiées. Ainsi soit-il.

Neuvaine au Père Céleste (Mère Eugenia E. Ravasio)

O mon Père des cieux, comme il est doux et suave de savoir que Vous êtes mon Père et que je suis Votre enfant ! C’est surtout quand le ciel de mon âme est noir et ma croix plus lourde que je sens le besoin de Vous dire: Père, je crois à Votre Amour pour moi !

Oui je crois que Vous m’êtes Père chaque moment de ma vie et que je suis Votre enfant ! Je crois que Vous m’aimez d’un Amour infini ! Je crois que Vous veillez jour et nuit sur moi et que pas un cheveu de me tête ne tombe sans Votre permission !

Je crois qu’infiniment Sage, Vous savez bien que moi ce qui m’est avantageux ! Je crois qu’infiniment Puissant, Vous pouvez tirer le bien même du mal ! Je crois qu’infiniment Bon, Vous faites tout servir au bien de ceux qui Vous aiment ; et même derrière les mains qui blessent, je baise Votre Main qui guérit ! Je crois, mais augmentez ma Foi, mon espérance et ma charité !

Apprenez-moi a voir toujours Votre Amour comme guide dans chaque événement de ma vie. Apprenez-moi à m’abandonner à Vous comme un enfant entre les bras de sa mère. Père, Vous savez tout, Vous voyez tout, Vous me connaissez mieux que je me connais, Vous pouvez tout et Vous m’aimez ! O mon père, puisque Vous voulez que nous ayons toujours recours à Vous, je viens avec confiance, Vous demander avec Jésus et Marie (Nommer la grâce désirée…)

A cette intention, je Vous offre, en union avec Leurs Sacré Cœurs, toutes mes prières, mes sacrifices et les mortifications, toutes mes actions et une plus grande fidélité à mon devoir

je Vous promets d’être fidèle, pendant ces neufs jours, dans telle ou telle occasion …

(Nommer une résolution, que l’on va suivre pendant la neuvaine, un sacrifice que l’on offre au Père Céleste, un petit cadeau en somme que l’on Lui fait ….)

Donnez-moi la Lumière, la Force et la grâce de l’Esprit Saint ! Affermissez-moi dans cet Esprit de manière que je ne Le perde jamais, ni le contriste ou ne l’affaiblisse pas en moi. Mon Père, c’est au Nom de Votre Fils, que je Vous le demande ! Et vous, ô Jésus, ouvrez Votre Cœur, et avec Celui de Marie, offrez-le à notre Divin Père ! … Obtenez-moi la grâce dont j’ai tant besoin ! Père Divin, appelez à Vous tous les hommes. Que le monde entier proclame Votre paternelle Bonté et Votre Divine Miséricorde !

Soyez mon tendre Père et protégez-moi partout comme la pupille de Vos yeux. Faites que je sois à tout jamais Votre digne enfant : ayez pitié de moi !

Père Divin, doux espoir de nos âmes, soyez connu, honoré et aimé de tous les hommes !

Père Divin, Bonté Infinie qui répandez sur tous les peuples, soyez connu, honoré et aimé de tous les hommes !

Père Divin, Rosée Bienfaisante de l’humanité, soyez connu, honoré et aimé de tous les hommes ! Amen.

 

Dans notre société faite de performance et de paraître, ne soyons pas démagogiques en nous fabriquant et en nous contentant de raccourcis illusoires. Allons et demeurant dans l’essentiel: notre histoire sacrée empreinte de la mémoire de notre seul matrice: Dieu le Père.

Avec les Saints qui nous montrent et/ou nous ouvrent la voie. Ils sont des modèles, ils ont vécu comme nous sur cette terre.

Sainte Jeanne d’Arc : Dieu premier servi

Mère Marie des Vallées : Un Dieu, une Foi, un Baptême, une Eglise et un Pasteur. Et je regarde la Divine Volonté comme ma reine et me comporte avec Elle avec une grande soumission et un grand respect. Mon occupation continuelle est de chercher les moyens de faire en toute chose ce qu’Elle veut avec promptitude et fidélité.

Sainte Marguerite-Marie Alacocque : Mon Dieu, je vous offre votre Fils bien-aimé pour mon action de grâces pour tous les biens que vous me faites; pour ma demande, mon offrande, pour mon adoration et pour toutes mes résolutions et enfin, je vous l’offre pour mon amour et mon tout. Recevez-le, Père éternel, pour tout ce que vous désirez que je vous rende, puisque je n’ai rien à vous offrir qui ne soit indigne de vous, sinon Celui dont vous me donnez la jouissance avec tant d’amour.

Saint François - prière devant le Crucifix: Dieu très haut et glorieux, venez éclairer les ténèbres de mon coeur. Donnez-moi une foi droite, une espérance solide et une parfaite charité. Donnez-moi de sentir et de connaître, afin que je puisse l’accomplir, votre Volonté sainte qui ne pourrait m’égarer. Ainsi soit-il.

Saint Curé d’Ars :

Je vous aime, Ô mon Dieu,
et mon seul désir est de vous aimer
jusqu’au dernier soupir de ma vie.

Je vous aime, Ô mon Dieu infiniment aimable,
et j’aime mieux mourir en vous aimant
que de vivre un seul instant sans vous aimer.

Je vous aime, Ô mon Dieu,
et je ne désire le ciel que pour avoir le bonheur
de vous aimer parfaitement.

Je vous aime, Ô mon Dieu,
et je n’appréhende l’enfer que parce qu’on n’y aura jamais
la douce consolation de vous aimer.

Ô mon Dieu, si ma langue ne peut dire
à tout moment que je vous aime,
du moins je veux que mon coeur vous le répète
autant de fois que je respire

Ah ! Faites-moi la grâce de souffrir en vous aimant,
de vous aimer en souffrant
et d’expirer un jour en vous aimant
et en sentant que je vous aime.

Et plus j’approche de ma fin,
plus je vous conjure d’accroître mon amour
et de le perfectionner.

Ainsi soit-il !

 

Prière d’abandon du Père de Foucauld:

Mon Père, je m’abandonne à Vous, faites de moi ce qu’il Vous plaira. Quoi que Vous fassiez de moi, je vous remercie. Je suis prêt à tout, j’accepte tout. Pourvu que Votre Volonté se fasse en moi, en toutes Vos créatures, je ne désire rien d’autre, mon Dieu. Je remets mon âme entre Vos mains. Je Vous la donne, mon Dieu, avec tout l’amour de mon cœur, parce que je Vous aime, et que ce m’est un besoin d’amour de me donner, de me remettre entre Vos mains, sans mesure, avec une infinie confiance, car Vous êtes mon Père.

Sainte Edith Stein : Celui qui s’abandonne dans les mains de Dieu peutt être certain qu’il est conduit sûrement. Celui qui s’abandonne à Lui ne se perd pas.

Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face (Acte d’Offrande)

Mon Dieu, afin de vivre dans un acte de parfait amour, je m’offre comme victime d’holocauste à Votre Amour Miséricordieux, Vous suppliant de me consumer sans cesse, laissant déborder en mon âme les flots de tendresse infinie qui sont renfermés en Vous, et qu’ainsi je devienne martyre de Votre amour, ô mon Dieu !
Que ce martyre, après m’avoir préparée à paraître devant Vous, me fasse enfin mourir, et que mon âme s’élance sans retard dans l’éternel embrasement de votre Miséricordieux Amour !
Je veux, ô mon Bien-Aimé, à chaque battement de mon coeur, vous renouveler cette offrande
un nombre infini de fois, jusqu’à ce que, les ombres s’étant évanouies, je puisse vous redire mon amour dans un face à face éternel.

Mémoire de nos ancêtres et pour les âmes du Purgatoire

Ne coupons pas l’arbre à ses racines. Si cela devenait le cas, l’arbre se dessècherait.

Pourquoi l’homme cherche-t-il, accepte-t-il, au gré des modes actuelles, à se couper de son passé, de sa mémoire familiale et sacrée. Attention, l’homme se dessèche ! L’amour se rétracte ! Le souffle de vie disparaît progressivement !

Il est urgent de se rappeler qu’avant nous un monde existait, des personnes ont existé: notre généalogie.

Rappelons nous les âmes du Purgatoire qui nous espèrent. Sans leur aide, à notre propre mort, où serons-nous?

 

Chapelet des âmes du Purgatoire en l’honneur des treize Vertus de Notre-Dame

Notre Dame des Roses: «Lorsque ce chapelet est prié avec grande dévotion et amour, en s’unissant aux Saintes âmes, 500 âmes sont libérées du purgatoire et 500 sont élevées d’un niveau. Chaque âme qui est délivrée par la grâce de ce chapelet intercédera d’une manière concrète pour mes chers enfants qui ont prié pour elles... Je désire que vous sachiez que les noms de chaque niveau du Purgatoire sont chacune de nos vertus»

Les 13 niveaux des Vertus de Notre-Dame

1 : Crainte de Dieu

2: Charité

3: Foi

4: Espérance

5: Obéissance

6: Patience

7: Piété

8: Chasteté

9: Prudence

10: Force

11: Tempérance

12: Pureté

13: Justice

Récitation du Chapelet :

A travers ce chapelet est accordée une bénédiction très spéciale de la Très Sainte Trinité par l’intermédiaire de mon Cœur Immaculé.” “Au Nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit qui demeurent dans mon Cœur Immaculé. Amen.”

 

Introduction du chapelet

→ Sur la croix : Je crois en Dieu le Père Tout Puissant, Créateur du Ciel et de la terre et en Jésus Christ, son Fils unique, Notre Seigneur, qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ; le troisième jour, est ressuscité des morts, est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père Tout Puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts. Je crois au Saint Esprit, à la Sainte Eglise Catholique, à la communion des Saints, à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. Amen .

→ Sur le premier grain : Notre Père, qui êtes aux cieux, que votre Nom soit sanctifié, que votre Règne vienne, que votre Volonté soit faite sur la terre comme au Ciel. Donnez-nous aujourd’hui notre pain de ce jour et pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés et nous laissez pas succomber à la tentation mais délivrez-nous du mal car c’est à Vous qu’appartiennent le Règne, la Puissance et la Gloire pour les siècles des siècles. Amen.

→ Sur les trois grains suivants :

1. En l’honneur des Saints : Gloire soit au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours et dans tous les siècles des siècles. Amen.

2. En l’honneur de Saint Michel Archange : Gloire soit au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours dans les siècles des siècles. Amen.

3. En l’honneur des Saints Anges gardiens : Gloire soit au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours dans les siècles des siècles. Amen.

→ Sur le dernier grain : Mère de la Miséricorde Divine, intercédez en faveur de la délivrance des âmes détenues au purgatoire, par la puissance de votre Cœur Immaculé, pour glorifier Dieu en vue du salut de toutes ces âmes.

Sur chaque dizaine :

→ Sur le premier grain : Ô Seigneur, donnez-leur le repos éternel et faites briller sur eux la lumière éternelle. Que les âmes des fidèles défunts reposent en paix par la miséricorde de Dieu. Amen.

→ Sur les autres grains : Je vous salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec Vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen.

→ Gloire au Père : Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, comme Il était au commencement, maintenant et toujours et dans tous les siècles des siècles. Amen.


Prière à Jésus-Christ pour les défunts

Très doux Jésus, par la sueur de sang que vous avez éprouvée dans le jardin de Gethsémani, ayez pitié de ces âmes bénies. Ayez-en pitié, Seigneur, ayez-en pitié.

O très doux Jésus, par les douleurs que vous avez souffertes dans votre cruelle flagellation, ayez pitié de ces âmes. Ayez-en pitié.

O très doux Jésus, par les douleurs que vous avez souffertes dans votre douloureux couronnement d’épines, ayez pitié de ces âmes. Ayez-en pitié.

O très doux Jésus, par les douleurs que vous avez souffertes en portant votre Croix au Calvaire, ayez pitié de ces âmes. Ayez-en pitié.

O très doux Jésus, par les douleurs que vous avez souffertes dans votre crucifiement très cruel, ayez pitié de ces âmes. Ayez-en pitié.

O très doux Jésus, par les douleurs que vous avez souffertes dans votre agonie très amère sur la croix, ayez pitié de ces âmes. Ayez-en, pitié.

O très doux Jésus, par la douleur immense que vous avez soufferte en rendant votre âme bénie, ayez pitié de ces âmes. Ayez-en pitié.

Que les âmes des fidèles défunts reposent en paix par la Miséricorde de Dieu. Amen.

Donnez-leur, Seigneur, le repos éternel et que la lumière éternelle les éclaire.

Qu’ils reposent en paix ! Amen.


Prière pour les agonisants

O très Miséricordieux Jésus, Vous qui brûlez d’un si ardent Amour pour les âmes, je Vous conjure par l’agonie de votre Très Saint Coeur et par les douleurs de votre Mère Immaculée, purifiez dans votre Sang tous les pêcheurs de la terre qui sont maintenant à l’agonie et qui aujourd’hui même doivent mourir. Ainsi soit-il.

Coeur Agonisant de Jésus, ayez pitié des mourants.

Coeur Compatissant de Marie, priez pour les affligés.


Office quotidien pour les enfants disparus (avortement, crimes, accidents...)

1 Le Credo.

2 Projection de l’eau bénite aux quatre coins cardinaux.

3 Dire :
Vous tous, morts-nés en ce jour ou en cette nuit,
Vous tous qui avez été tués dans le sein de votre mère,
Vous qui serez tués;
Afin que par Jésus Christ vous ayez la Vie éternelle, je vous baptise… (indiquez le nom de Marie, Joseph, Jean ou le saint du jour et donner un nom à l’enfant).
Car Dieu répand l’eau bénite sur la tête des enfants et donne à chacun un nom. Je vous baptise au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit.
(Isaïe 43,1),»Je t’ai appelé par ton nom, tu es à Moi

Alléluia ! Alléluia ! Alléluia !

4 Notre Père
5 Je vous salue Marie
6 Gloire au Père

7 Terminer par un appel pressant du Cœur de Jésus :

Encore une fois répercute mes paroles. Hâte-toi afin qu’à ces petits dont le nombre augmente, il soit porté secours avant qu’il soit trop tard, pour eux et pour vous


Deux Apôtres du Père Eternel

Sainte Julienne

Née en 1191, avec l’aide de quelques personnes providentielles, particulièrement de son amie Eve de Saint-Martin, elle instituera la Fête-Dieu dans le diocèse de Liège (Belgique) en 1246. Cette fête sera étendue à l’Eglise universelle par le Pape Urbain IV en 1264.

Cette Fête est célébrée sous la désignation liturgique actuelle de Fête du Corps et du Sang du Seigneur ou Fête du Saint-Sacrement le dimanche après la Fête de la Sainte Trinité.

Mère Eugenia Ravasio

Née le 4 septembre 1907 à San Gervasio d’Adda en Italie, elle entre à l›âge de 20 ans dans l’Ordre missionnaire «Notre Dame des Apôtres» où elle reçoit le nom de Soeur Eugenia.

En la fête du Précieux Sang, le 1er juillet 1932, le Père Divin se manifeste à elle d’une façon extraordinaire. Et le message reçu du Père va couvrir près de 30 pages. Le Père des Cieux y fait une promesse consolante : «Tous ceux qui M’appelleront de tout leur cœur du Nom de Père, ne fût-ce qu’une seule fois, ne périront pas, mais seront sûrs de leur vie éternelle en compagnie des élus.»

La religieuse ouvrira 79 maisons missionnaires, toutes à la gloire du Père et le nombre des Sœurs passera de 1000 à 6000.

Mère Eugénia meurt le 10 août 1990 à l’âge de 83 ans, en odeur de sainteté.

st


Récit de la Création : Gen 1,31 ; 2,4

 

[1] Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. [2] La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. [3] Dieu dit: Que la lumière soit ! Et la lumière fut. [4] Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d’avec les ténèbres. [5] Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le premier jour. [6] Dieu dit: Qu’il y ait une étendue entre les eaux, et qu’elle sépare les eaux d’avec les eaux. [7] Et Dieu fit l’étendue, et il sépara les eaux qui sont au-dessous de l’étendue d’avec les eaux qui sont au-dessus de l’étendue. Et cela fut ainsi. [8] Dieu appela l’étendue ciel. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le second jour. [9] Dieu dit: Que les eaux qui sont au-dessous du ciel se rassemblent en un seul lieu, et que le sec paraisse. Et cela fut ainsi. [10] Dieu appela le sec terre, et il appela l’amas des eaux mers. Dieu vit que cela était bon. [11] Puis Dieu dit: Que la terre produise de la verdure, de l’herbe portant de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et ayant en eux leur semence sur la terre. Et cela fut ainsi. [12] La terre produisit de la verdure, de l’herbe portant de la semence selon son espèce, et des arbres donnant du fruit et ayant en eux leur semence selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon. [13] Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le troisième jour. [14] Dieu dit: Qu’il y ait des luminaires dans l’étendue du ciel, pour séparer le jour d’avec la nuit; que ce soient des signes pour marquer les époques, les jours et les années; [15] et qu’ils servent de luminaires dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre. Et cela fut ainsi. [16] Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit; il fit aussi les étoiles. [17] Dieu les plaça dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre, [18] pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d’avec les ténèbres. Dieu vit que cela était bon. [19] Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le quatrième jour. [20] Dieu dit: Que les eaux produisent en abondance des animaux vivants, et que des oiseaux volent sur la terre vers l’étendue du ciel. [21] Dieu créa les grands poissons et tous les animaux vivants qui se meuvent, et que les eaux produisirent en abondance selon leur espèce; il créa aussi tout oiseau ailé selon son espèce. Dieu vit que cela était bon. [22] Dieu les bénit, en disant: Soyez féconds, multipliez, et remplissez les eaux des mers; et que les oiseaux multiplient sur la terre. [23] Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le cinquième jour. [24] Dieu dit: Que la terre produise des animaux vivants selon leur espèce, du bétail, des reptiles et des animaux terrestres, selon leur espèce. Et cela fut ainsi. [25] Dieu fit les animaux de la terre selon leur espèce, le bétail selon son espèce, et tous les reptiles de la terre selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon. [26] Puis Dieu dit: Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. [27] Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme. [28] Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre. [29] Et Dieu dit: Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d’arbre et portant de la semence: ce sera votre nourriture. [30] Et à tout animal de la terre, à tout oiseau du ciel, et à tout ce qui se meut sur la terre, ayant en soi un souffle de vie, je donne toute herbe verte pour nourriture. Et cela fut ainsi. [31] Dieu vit tout ce qu’il avait fait et voici, cela était très bon. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le sixième jour. Ainsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur armée. [2] Dieu acheva au septième jour son oeuvre, qu’il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son oeuvre, qu’il avait faite. [3] Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu’en ce jour il se reposa de toute son oeuvre qu’il avait créée en la faisant. [4] Voici les origines des cieux et de la terre, quand ils furent créés.

Copyright © 2013 Chemin de Marie
Tous droits réservés.

Retour entrée du site...